« Salut ! Ça va ? » de juin 2019 : « Passé et présent des Russes en France »

juin 2019Nos chers lecteurs,

Enchantés de vous saluer ! Ce numéro du mois de juin est consacré à l’histoire commune de la France te de la Russie. Nous voudrions évoquer ici juste quelques épisodes de la présence russe en France, autrefois et maintenant. Au cours du XXe siècle, contraints d’abandonner leur Partie, chassés par des évènements tragiques ou poussés par les rêves d’une vie meilleure, les Russes ont recherché de la liberté, de la paix ou de l’inspiration sur la terre française. La première vague de l’émigration russe à l’époque mouvementée de la révolution soviétique 1917 a vite été suivie par d’autres.

En manque de la Patrie, nos compatriotes se réunissaient et faisaient tout pour garder leurs traditions nationales, pour se soutenir aux moments difficiles. Artistes ou exilés politiques, ils réussissaient à faire vivre cet esprit particulier russe qui enchante beaucoup de Français à travers des années jusqu’à aujourd’hui.

Bonne lecture et à la prochaine !

Publicités

Мир et Paix

TQEK5972.JPGCe projet fut notre première collaboration entre les écoles maternelles. L’idée de réunir les petits enfants de 5-7 ans de Russie et de France autour d’un échange interculturel a captivé tout le monde. L’inspiration venant de la part d’Elena Orlova, l’institutrice de l’école maternelle (jardin d’enfant) de Blagovechtchensk a été acceptée avec enthousiasme par Estelle Ginisty, professeur de l’école maternelle de Valence en France.

Nous avons décidé de parler de la paix : organiser des cours de réflexion et de discussion autour de cette thématique et dessiner ce qu’elle inspire ; exposer d’abord ses dessins dans son école et ensuite échanger des reproductions en vue de les étudier et discuter la vision de la paix des copains de l’autre pays.

Évidemment, tout n’est pas si simple et tout de suite aussi réalisable qu’on l’imagine au début dans l’idéal. Il fallait inscrire le projet dans les programmes éducatifs déjà assez chargés et le rythme d’études des petits, français et russes, assez intense, et prendre en compte le calendrier des vacances, les manifestations déjà programmées liées à des dates précises, tout le travail que les enseignantes doivent accomplir d’abord et après consacrer leur temps à « la Paix ».

Lire la suite

Une soirée de théâtre en français

DSC_4080Tous les étudiants francophones de l’Université pédagogique de Blagovechtchensk se mettent d’accord qu’apprendre une langue dans un livre est très ennuyeux. Alors ils se donnent du plaisir et de la joie à chanter, jouer et s’amuser en français. Et ils ne sont pas contre de se réunir le soir en dehors des cours dans les salles de classe pour les préparations des manifestations diverses dans lesquelles la vie francophone universitaire les entraîne.

Une soirée théâtrale vers la fin de l’année scolaire est une belle occasion pour nous tous de se distraire un peu lors des répétitions pour oublier la fatigue de toute une année de travail ardu.

Nos artistes amateurs ont présenté des sketchs humoristiques. Les charmantes animatrices de la soirée ont proposé des jeux aux spectateurs : quiz sur le thème du théâtre ou un jeu de pantomime pour trouver des mots liés avec l’art dramatique. Et elles ont aussi demander aux participants de jouer les fameux contes russes sans paroles pour que le public puisse deviner son titre juste en regardant des gestes.

Lire la suite

Quand on dessine l’écologie

IMG_E2847Créer sur des sujets sérieux est bien possible même pour les tous petits élèves de la Région Amourskaya. Cette année nous leur avons proposé un concours pour parler des problèmes écologiques. Au début proposé en concours pour les élèves apprenant le français dans les écoles de la région, il a non seulement pu réunir les enfants non francophones des écoles maternelles mais aussi il s’est répandu au niveau international.

Tout d’abord nous avons décidé d’honorer et remercier chaque participant sans distinction car là où les enfants créent il y a du charme irrésistible, il y a cette sympathie touchante qui ne laisse indiffèrent personne. Quel que soit le jeune artiste, il travaille avec ferveur, un met un peu de son âme dans son œuvre. Mieux encore : en dessinant il pense sans doute à ce qu’il fait, donc il pense à la nature qui l’entoure et qu’il doit protéger. Tout le monde est gagnant dans ce concours. Y compris notre planète fragile.

Lire la suite

Franche-Comté – Région Amourskaya: une année d’échanges joyeux

PHOTO-2019-04-12-20-04-39Par Yulia Titova (assistante de russe, Besançon (France)Au printemps dernier, au moment où j’ai reçu un message avec les salutations de l’Institut français en Russie m’annonçant la sélection de ma candidature a un poste d’assistant de russe en France, j’ai compris que cette année serait exceptionnelle pour moi et je ne me suis pas trompée. L’année scolaire 2018-2019 fut remplie par des événements et des activités qui m’ont beaucoup marquée et j’espère ne pas être seule dans ce cas. Avant de partir en France en tant qu’assistante, je me suis rappelée les projets des autres assistants organisés précédemment pour les échanges entre les élèves et les étudiants de la région Amourskaya et les lycéens de France. Je me suis souvenue de mon expérience en tant que participante et cela me fit penser au fait que c’était à mon tour de lancer des projets.

En faisant la présentation du projet j’ai utilisé des phrases « sérieuses », voir ennuyeuses pour certains, avec toutes ses « compétences inter-culturelles » et tous ses « éléments créatifs dans l’apprentissage ». Mais j’avoue que c’était un pur plaisir de tourner des vidéos avec de petites fautes et de grands sourires, de regarder les vidéos réponses en rigolant et en essayant de comprendre. Quelle joie de recevoir des cartes postales et des lettres avec les dessins et d’autant plus de voir mes élèves qui lisent ces lettres, heureux d’avoir fait la connaissance avec des francophones débutants à l’autre bout de notre planète.

Lire la suite

Une rencontre francophone du club littéraire

7065727f-5bf9-4aa8-8fc4-3a6eb9d2d918Ce club existe depuis plusieurs mois. Il réunit des étudiants et des lycéens de l’Université pédagogique de Blagovechtchensk. D’habitude ils se rencontrent pour discuter des romans lus, mais la dernière réunion fut organisée en format inhabituel. Elena Rudakova, l’une des organisateurs du club a invité Iki Fred Steve, un jeune écrivain du Kongo, future officier, élève de la Faculté Spéciale de la Grande école militaire interarmes de l’Extrême-Orient.

Ayant eu son grade d’officier congolais Fred Steve fait ses actuellement ses études à Blagovechtchensk. Il est connu dans les milieux artistiques francophones de la ville depuis un bon moment : il déclame avec un grand talent des vers en français et en russe, il écrit les poèmes et de la prose et il obtient toujours des premiers prix au concours de déclamation tout en impressionnant par son talent artistique le jury aussi bien que les spectateurs. Lire la suite

Chanter et jouer en langue qu’on aime tant

IMG_1548Le concours traditionnel du théâtre et de la chanson en français a été consacrée cette année à l’Année du théâtre en Russie. Cette rencontre annuelle des élèves des établissements scolaires de la région Amourskaya s’est déroulée dans le Lycée 6 de Blagovechtchensk.

Parmi les participants nous avons eu le plaisir d’apprécier les talents d’une cinquantaine de jeunes artistes des écoles 2, 5, 15 de Blagovechtchensk, du lycée 6 et du lycée BGPU, aussi bien que des écoles des villes de Svobodny et de Tsiolkovski. Ils nous ont réjouis par leurs performances originales. Ils ont dansé sous la musique française et ont interprété des hits modernes des chanteurs connus, tels que Indilla, Lara Fabian, Zaz, Kids United, aussi bien que les chansons devenues classiques de la scène française pour rendre hommage aux grands artistes comme Charles Aznavour ou encore Dalida. Lire la suite

« Salut ! Ça va ? » de mars 2019 en honneur des professeurs de français

mars_2019

Mars 2019

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ce numéro de « Salut ! Ça va ? » est très spécial. Et il m’est particulièrement cher au cœur pour beaucoup de raisons. Tout d’abord, comme chaque année au mois de mars, nous aimerions nous associer à de nombreuses festivités en l’honneur de la Francophonie dans le monde entier.

Sur un nombre record de pages (52 !) nous rendons hommage à mes collègues, aux professeurs de français dévoués à leur métier, qui par leur enthousiasme infini font rayonner le français malgré nombreux défis et difficultés. Nous vous invitons à un vernissage de portraits pédagogiques des collègues de quatre coins du monde. Découvrez la diversité passionnante de leurs milieux de travail ! Leur ferveur incomparable pour la profession qui devient souvent pour eux une vocation de vie, ravit et touche invariablement. Ils écrivent des poèmes, font du théâtre ou de la peinture, se déguisent, chantent, dansent, créent… tout en donnant leur cœur aux élèves. Allez vous en persuader par vous-même en feuilletant ce numéro « pédagogique » de « Salut ! ».

Lire la suite

La fête de la musique française à Blagovechtchensk

IMG_9455Chaque année le 20 mars le monde entier célèbre la journée de la Francophonie et notre Université s’est associée au grand mouvement des manifestations francophones se tenant sur tous les continents. Comme tous les ans les professeurs et les étudiants du département de la langue française ont organisé une fête de musique. Le Festival de la chanson francophone est toujours très attendu car il réunit les francophones amateurs de la langue et de la culture françaises.  Grâce à leurs talents et à l’enthousiasme des organisateurs, et bien sûr grâce au soutien de l’Ambassade de l’Ambassade de France, la fête a bien réussi.

Ce festival a commencé par les airs très connus. Nous avons a eu le plaisir d’écouter « Sous le ciel de Paris » joué par le violoniste Gleb Sizov et l’accordéoniste Valery Stanislavsky, élèves du lycée de BGPU. De magnifiques présentations des étudiants ont suivi. Et cette année le concert a été particulier aussi parce qu’il y a eu aussi une invitée Vladlena Safronova, qui n’est plus étudiante et travaille depuis longtemps avec des travailleurs étrangers, mais elle aime tant chanter qu’elle a préparé trois chansons en français spécialement pour notre festival.

Nos étudiants ont interprété les tubes mondialement connus de Lara Fabian, Zaz, Vanessa Paradis et les chansons moins populaires en Russie mais très appréciées par les Français de Clara Luciani, Joyce Jonathan, etc.

Lire la suite

Découvrir la Russie en apprenant le français aux États-Unis

IMG_1135L’idée de ce projet est née spontanément. Ma collègue franco-américaine, Anna-Maria Skop, une professeure dynamique de talent, enseigne le français aux petits Américains dans son école maternelle « Petit Paris » qu’elle a créée elle-même à Mount Pleasant en Pennsylvanie. Dans un environnement maternel et accueillant, cette maîtresse venue du Sud-Ouest de la France, offre la possibilité à une dizaine d’élèves par an de découvrir en s’amusant la langue et la culture françaises.

Anna-Maria est en plus une vraie polyglotte, grande enthousiaste à l’âme aventureuse et pleine de joie de vivre. Elle est d’ailleurs venue un jour étudier le russe chez nous, après avoir passé deux ans à apprendre le chinois en Chine, pour finalement venir s’installer aux États-Unis, ayant rencontré l’amour de sa vie en Indonésie.

Dans son travail Anna-Maria privilégie les jeux et les chansons quelle que soit la thématique : les serpents ou la Chine, les noix de coco ou Picasso, l’automne ou les moustiques, les chenilles ou la Russie. C’est justement pour parler de la Russie qu’ Anna-Maria a eu l’idée de correspondre avec nos petits  élèves russes et faire un échange de cartes postales. Et lorsque des personnes créatrices se rencontrent, leur imagination mue par l’enthousiasme et fait naitre des idées encore plus intéressantes !

Lire la suite