Parlons de nous!

Randonnée en montagne

Les classes de 2ème Générale et Technologique et de 1ère STAV (bac technologique Sciences et Techniques de l’Agronomie et du Vivant) ont passé une journée au mois de mai dans le massif du Vercors (à une heure de route de Romans) dans une petite station de ski nommée Font d’Urle (Font signifie fontaine ou source, et Urle fait référence au vent qui « hurle » souvent sur ce plateau, situé à 1400 mètres d’altitude).

L’objectif était de faire une randonnée, d’étudier la géologie, la flore,  les paysages, les activités humaines (agriculture, ski en hiver, randonnée en été) et leurs liens avec l’environnement.

Des enseignants d’Éducation Physique et Sportive, de Biologie – Écologie et d’Histoire-Géographie organisaient cette sortie, qui s’est déroulée sous un soleil radieux, qui laisse un excellent souvenir à tous. Nous espérons que vous apprécierez vous aussi ces paysages que nous aimons.

Entrée dans la grotte. La rivière souterraine a creusé la roche. Elle retrouve la surface de la terre dans cette grotte : ça s’appelle une résurgence.

Le contraste est saisissant entre la grotte sombre et le vert éclatant de la forêt.

Aujourd’hui, la rivière est calme, mais après un orage, les flots se déchainent.

Prairie. Sur le plateau, la couleur verte domine. Mais où vont-ils tous ?

Gentianes. Le bleu profond de la gentiane attire notre regard.

Jonquilles. Par endroits, les jonquilles forment comme un tapis jaune sur lequel nous n’osons pas marcher.

Violettes. La violette porte si bien son nom.

Falaise. L’érosion a entaillé profondément la montagne.

Falaise. Plusieurs centaines de milliers d’années ont été nécessaires pour créer ce paysage. Nous nous sentons très petits.

Vallée. Il semble que ‘homme a sorti ses pinceaux et ses peintures pour produire différentes teintes de vert. La vallée se trouve 700 mètres plus bas, le vide est sacrément impressionnant.

Lapiaz. Attention aux chevilles sur cette table ; le lapiaz est est forme de relief très particulière, plate, entaillée par l’érosion et divisée en morceaux.

Neige. A la fin du mois de mai, il reste de la neige…

La neige s’entasse dans la grotte ; elle servait de réfrigérateur naturel pour les bergers jusqu’au milieu du 20ème siècle. La grotte est alors surnommée la glacière.

La marmotte est curieuse, mais elle a aussi un peu peur de nous.

Jonglage. Nous avons aussi pris le temps de nous détendre et de pratiquer des activités d’adresse comme le jonglage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :