Quand l’été rime avec mariages…

juin 2018Chers amis,

quel plaisir de vous offrir ce numéro estival plein de couleurs, de gaité et de beaux partages ! Les francophones de 11 pays différents écrivent pour vous aux sujets qui les touchent et enchantent.

Tout d’abord nous continuons la série de publications consacrée aux 150 ans du poète français Francis Jammes. Il fut un guide spirituel pour un grand poète russe Ilya Ehrenbourg. C’est lui qui a traduit en russe beaucoup de ses œuvres. Et nos étudiants vous présentent aussi leurs traductions en russe des poèmes de Francis Jammes.

Vous ferez connaissance avec une petite élève russe Dacha. Passionnée de la langue française, bien que débutante, elle fait aussi ses premiers pas en tant que traductrice.

Et ce n’est pas tout ! Les étudiants chinois de l’Université de Nanjing partagent avec vous leurs impressions du livre d’Émir Kusturica qu’ils ont traduit en chinois.

Mais le sujet-phare de ce numéro est le mariage. Vous découvrirez les traditions nationales de fête de l’amour et de la naissance de la famille en Russie, en France, au Paraguay, en Chine, au Congo, en Algérie et dans d’autres pays africains. Nous tenons beaucoup à l’amitié avec nos amis francophones de l’Asie, de l’Europe ou des Amériques qui se réunissent une fois de plus sur nos pages à travers les frontières et les distances.

En plus, une première vous attend : un article sur la musique électronique française. Vous pourrez le lire tout en écoutant les compositions de Space, Daft Punk ou Vitalic. Vous vous demandez comment ? Allez voir !

Et enfin… notre rubrique préférée « Portrait pédagogique » vous présente Anne-Marie, une jeune professeure de français très dynamique et enthousiaste qui sème les grains d’amour pour le français aux États-Unis.

Bonne lecture de ce 50e numéro de « Salut »!

Rendez-vous à la rentrée !

Publicités

Et encore une fierté pour nous!

ЮляLa sélection de la candidature de notre étudiante de 5e année Youlia Titova pour un poste d’assistant de russe en France. Le nombre de candidats de toute la Russie est toujours très élevé pour ce programme prestigieux car il contribue à la mobilité des étudiants à l’échelle européenne et internationale, et leur offre une possibilité exceptionnelle de formation et un début de professionnalisation.

Youlia va enseigner le russe aux élèves des lycées dans l’Académie de Franche-Comté pour améliorer leurs compétences en communication et approfondir leur connaissance de la civilisation et de la culture russes.

Bravo, Youlia !

Nos collègues sont les meilleures !

DSC_1558Nous sommes heureux de féliciter nos collègues, professeurs des écoles, qui ont gagné un stage en France ! Elles sont toutes les deux très dynamiques et enthousiastes ! Très actives dans la vie associative, elles prennent part à toutes les manifestations que nous organisons et nous soutiennent dans tous les projets pour rendre la vie francophones de leurs élèves encore plus interessante.

 Nina Beschasnaia, professeur de français du lycée 6 de Blagovechtchensk, a participé au programme « Mon premier stage en France ». Elle, comme dix autres enseignantes russes n’ayant jamais suivi de formation en France, partira pour Brest ou elle fera un stage pédagogique et linguistique au CIEL.

Elena Seyitmedova enseigne le français a l’école 7 de Tsiolkovski, membre du RLF Junior, Réseau des écoles partenaires près de l’Institut Français à Moscou. Elena partira en France en juillet pour participer au stage BELC à Nantes ou elle pourra découvrir et appréhender de nouvelles technologies de l’enseignement du FLE.

Lire la suite

Petits dessinateurs de BD en français

20180419_115235En septembre 2017 Ptiluc, le dessinateur de BDs, a rendu visite à Blagovechtchensk. Il a animé trois ateliers pour les élèves apprenant le français dans les établissements scolaires de la ville et pour les jeunes peintres. Ils ont dessiné ensemble une histoire imaginée par l’artiste français à l’improviste sur place.

Ces échanges artistiques nous ont inspiré une idée de monter ensemble un autre projet. Et nous avons proposé à Ptiluc de présider le jury du future concours de BD en français pour les élèves des écoles de la région Amourskaya. Pendant cette année scolaire ils ont réalisé leurs dessins au sujet « Il était une fois… ».

Lire la suite

Poèmes de Francis Jammes dessinés par les jeunes artistes de la région Amourskaya

Je pense à vous1

« Je pense à vous » Par Anastasia Kostenko, élève du lycée près de l’Université pédagogique d’État de Blagovechtchensk

L’Association des enseignants de français de la région Amourskaya en collaboration avec l’Association « Francis Jammes » a organisé une exposition de dessins consacrées aux œuvres du poète Francis Jammes, réalisés par les élèves et les étudiants de la région. Cette exposition est bien particulière car elle itinérante. Après Blagovechtchensk elle partira à Orthez en France ou elle sera accueillie dans la maison-musée du poète.

Les jeunes artistes russes ayant participé à ce projet poétique et artistique ne sont pas professionnels, évidemment. Ils ont créé leurs œuvres inspirés à la lecture des poèmes de Francis Jammes, en original ou en version russe.

Lire la suite

Une fête de chanson française

Le 18 avril la salle de fête de l’Université pédagogique d’État a accueilli le concours de chansons françaises pour les élèves des écoles de la région Amourskaya.

IMG_8737Depuis 2008 ce concours est organisé par le Département des langues romano-germaniques et asiatiques de l’Université et par l’Association des professeurs de français de la région Amourskaya. Il est déjà devenu traditionnel. Depuis 10 ans il réunit des écoliers étudiant le français dans différentes villes et villages de la région. Cette année les participants étaient des enfants de 10 – 17 ans du Lycée de BGPU, Lycée №6 et l’école №5 de Blagovechtchensk et l’école №7 de Tsiolkovski.

Les animateurs du concert – les étudiants de la faculté des langues étrangères – déguisés en Petit Prince et le renard, les personnages de contes du célèbre écrivain français Antoine de Saint-Exupéry, ont invité les participants et les spectateurs à faire un voyage à travers les planètes. Leur amie, la belle rose, a presque fané eu ils ont eu l’idée de la ranimer par la magie de la musique française.

Lire la suite

Un nouveau numéro de « Salut! » aux tonalités animalières

avril2018Edito par Olga Kukharenko

Сhères lectrices, chers lecteurs,

Ce nouveau numéro printanier de « Salut ! Ça va ? » est coloré de tonalités animalières. Depuis toujours, sauvages ou humbles serviteurs, les animaux partagent le quotidien de l’homme, lui inspirent des livres et des œuvres d’art, l’émerveillent par leur fidélité et leur amour inconditionnel, l’accompagnent sur les champs de bataille, enrichissent sa vie des sensations les meilleures, et même guérissent ses maladies… Ils sont parfois maltraités et torturés par les uns, mais protégés et sauvés par les autres.

« Mon âme s’ouvre comme un hospice à toutes les douleurs animales », disait le grand poète Français Francis Jammes.  Dans ce numéro nous commençons une série de publications en honneur du poète à l’occasion de ses 150 ans. Très proche de la nature, il consacre un bon nombre de ses œuvres aux animaux de toutes sortes.

Nous vous invitons aussi à découvrir les animaux de compagnie des célèbres artistes français, ceux dont les ronrons attendrissants et réconfortants inspirent des chefs-d ’ouvres en musique, sculpture ou littérature. Croiriez-vous que dans les contes russes le loup est loin d’incarner le danger ni la force, mais qu’il est plutôt idiot ? Allez vous en persuader vous-mêmes ! Vous saurez aussi ce que font de braves défenseurs des animaux au nom de leur amour pour ces créatures innocentes.

Et bien sûr, la francophonie et la langue française restent toujours nos sujets privilégiés.

Bonne lecture ! Et à très bientôt !

Francis Jammes à l’honneur sur les rives de l’Amour

IMG_E1995

Le 21 mars le monde entier célèbre la Journée mondiale de la poésie. Cette fête a été proclamée lors de la 30e session de la Conférence générale de l’UNESCO tenue à Paris en octobre-novembre 1999. La poésie unit les pays, les peuples, les cultures et aide les gens à mieux se comprendre. Le mot poétique éveillant en nous les sentiments les plus généreux peut devenir la clé à la diversité passionnante de l’humanité.

Cette année, les étudiants francophones de la Faculté des langues étrangères de l’Université pédagogique de Blagovechtchensk se sont joints aux célébrations de la Journée mondiale de la poésie se tenant en Russie et dans le monde entier.

Dans le cadre de l’année croisée « Russie-France 2018 : année des langues et des cultures », nous avons organisé une fête poétique consacrée au 150e anniversaire du poète français Francis Jammes. L’idée de sa tenue a vu le jour grâce à notre collaboration avec l’Association Francis Jammes animée par la famille du poète. Cette association organise de nombreux événements à la mémoire de leur grand ancêtre durant toute cette année jubilaire.

Lire la suite

10e festival de la chanson française à Blagovechtchensk

0_279881_79dc781e_orig          

 Le 20 mars s’est tenu le festival régional de la chanson française avec la participation des étudiants de l’Université pédagogique, de l’Université d’État d’Amour et de la Grande École militaire de l’Extrême-Orient.

C’est la dixième fois que le festival de chanson française est organisé à l’Université pédagogique de Blagovechtchensk. La salle de fête a réuni les jeunes artistes venus chanter leur amour pour la musique et la langue françaises.

Parmi les spectateurs de la salle se trouvaient de nombreux amateurs de la chanson française, déjà habitués à rencontrer le printemps francophone dans la salle de l’Université pédagogique de Blagovechtchensk, à apprécier la beauté de la langue française et à applaudir le talent des étudiants. Lire la suite

Joyeux anniversaire, Alexandre Sergueïevitch !

IMG_2837Il y a une belle tradition à Blagovechtchensk : célébrer l’anniversaire du grand poète russe Alexandre Pouchkine par une fête de rue. Le 6 juin, les amateurs de l’œuvre d’Alexandre Pouchkine se réunissent devant la bibliothèque régionale et récitent ses poèmes en langues étrangères.  Les élèves et les étudiants russes le font en français, allemand, anglais, chinois. Et les étudiants étrangers de l’école militaire supérieure d’Extrême-Orient s’appliquent à le faire en russe ou dans leurs langues maternelles : portugais, arabe, français, et d’autres. Et évidemment, nombreux sont nos voisins chinois qui déclament les chefs-d’œuvre de Pouchkine en chinois et en russe.

Lire la suite