Les journées de français à la faculté des langues étrangères

SONY DSCLe jeudi 28 novembre 2019 le monde a célébré pour la première fois « Le Jour du prof de français ». Voulue par le Président de la République, Emmanuel Macron, cette journée inédite entend valoriser le métier d’enseignant de français par des activités et des évènements qui vont créer des liens et de la solidarité. Être professeur de français, c’est faire partie d’une communauté de plus de 900 000 professionnels dans le monde, partager la même vocation et défendre, à travers le français, une culture francophone en plein développement. Ce jour-là, des organisations éducatives se sont rencontrés pour féliciter les professeurs de français, échanger et partager d’expérience.

La faculté des langues étrangères de l’Université pédagogique d’État de Blagovechtchensk s’est beaucoup préparée à cette fête en l’attendant avec impatience. Les étudiants francophones de la 4e année ont décidé d’organiser une soirée où les professeurs de français, actuels et futurs, et ceux qui aiment simplement cette belle langue pourraient tester leurs connaissances dans divers domaines : linguistique, culture, histoire, grands hommes de France, cuisine nationale française, monuments historiques, livres, chansons, etc. Et tout ça en jeux et compétitions ludiques. Puisqu’un bon professeur de français devrait non seulement se débrouiller bien en français mais aussi être calé en civilisation française et faire preuve de création, d’une riche imagination et des talents artistiques, bien sûr !

Au début de la soirée nous avons écouté le discours de Mme l’Ambassadeur de France en Russie qui s’est adressée exclusivement ce jour-là à tous les professeurs de français de Russie en leur félicitant pour le travail et le dévouement à ce métier.

Les élèves des écoles de la région Amourskaya et les étudiants de notre université ont réalisé de petits films présentant les portraits de leurs professeurs. Quelques élèves ont aussi voulu dessiner des portraits des profs de français. Nous avons regardé leurs créations et les avons toutes bien appréciées. Après cela, tous les invités ont été divisées en équipes de manière très intéressante et savoureuse : on leur a proposé des croissants avec des garnitures différentes. Il fallait s’en servir un, le manger et deviner quelle équipe joindre. Ainsi, les amoureux de la langue française se sont réunis en trois groupes : fraise, chocolat et vanille.

Les équipes ont joué à des activités ludiques jeux amusantes et intéressantes : trouver la bonne recette pour les célèbres plats français, faire un quiz sur le thème de l’art et du cinéma, répartir les images avec les curiosités de la France par régions, assembler les pièces du puzzle avec divers paysages de ce merveilleux pays, etc. Un des moments les plus curieux était les questions posées par nos étudiants se trouvant actuellement en France. Ils ont enregistré leurs questions en vidéo se tenant devant les monuments célèbres de Paris : la pyramide du Louvre et la Tour Eiffel. Et bien sûr leurs questions portaient sur ces curiosités. Par exemple, de combien de pièces est composée la pyramide ? Ou combien de tonnes de peinture faut-il pour repeindre la Tour Eiffel ? C’était très passionnant !

À la fin de la fête toutes les équipes ont reçu des prix. Et nous avons organisée une séance photo tous ensemble. Il y avait des étudiants des années différentes, des professeurs. Mais c’est un immense amour pour la langue française nous a tous unis.

Le 29 novembre, il y a eu une soirée musicale appelée « Le Zapping». Les étudiants ont montré leurs versions des fameux clips français : ceux de Stromae «Quand c’est» (1e année) et «Tous les mêmes» (2e année), Willy William «Ego» (3e année) et Mozart Rock Opéra «Six Pieds Sous Terre» (4e année). Nos artistes étaient formidables avec de beaux costumes, des danses énergiques et des voix charmantes, qui impressionnaient le public par leur vivacité et leur originalité. A part des interprétations des chansons nous avons joué au quizz, fait des pantomimes sur les thématiques françaises. À la fin, les groupes participants ont reçu des prix mémorables : c’étaient des diplômes dessinés par les étudiants organisateurs, donc très beau et uniques. De plus nous avons chanté au karaoké tous ensemble. Tout le monde est parti de bonne humeur en chantonnant des chansons entendues.

Ainsi, cette semaine extraordinaire nous a laissé des souvenirs précieux. Merci à tous !

 

Par Kseniia Prochtchenkova, Étudiante a l’Université pédagogique de Blagovechtchensk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :