Мир et Paix

TQEK5972.JPGCe projet fut notre première collaboration entre les écoles maternelles. L’idée de réunir les petits enfants de 5-7 ans de Russie et de France autour d’un échange interculturel a captivé tout le monde. L’inspiration venant de la part d’Elena Orlova, l’institutrice de l’école maternelle (jardin d’enfant) de Blagovechtchensk a été acceptée avec enthousiasme par Estelle Ginisty, professeur de l’école maternelle de Valence en France.

Nous avons décidé de parler de la paix : organiser des cours de réflexion et de discussion autour de cette thématique et dessiner ce qu’elle inspire ; exposer d’abord ses dessins dans son école et ensuite échanger des reproductions en vue de les étudier et discuter la vision de la paix des copains de l’autre pays.

Évidemment, tout n’est pas si simple et tout de suite aussi réalisable qu’on l’imagine au début dans l’idéal. Il fallait inscrire le projet dans les programmes éducatifs déjà assez chargés et le rythme d’études des petits, français et russes, assez intense, et prendre en compte le calendrier des vacances, les manifestations déjà programmées liées à des dates précises, tout le travail que les enseignantes doivent accomplir d’abord et après consacrer leur temps à « la Paix ».

Toutes les difficultés surmontées, la classe russe a été la première à « créer » la Paix avec des feutres, des crayons et des peintures sur le papier. Et ils ont réalisé une multitude d’arcs en ciel, de colombes, de globes terrestres, de soleils, de fleurs, d’enfants qui jouent… tout en accompagnant leurs dessins avec les mots comme мир (Mir).

« Nous parlons de la Paix lors de nos cours et manifestations consacrés au Jour de la Victoire, le 9 mai, qui est très important pour notre pays parce qu’il commémore l’héroïsme de nos grands-pères et dénonce l’atrocité du fascisme. Nous apprenons des poésies et des chansons à cette occasion. Ce projet nous a permis une fois de plus de faire savoir aux enfants que la Paix est l’essentielle pour le bonheur de toute la Planète. C’est pourquoi ils ont cette vision de la Paix. », – explique Elena Orlova.

Les dessins russes sont tout de suite partis en France.

Les enfants ont trouvé les dessins superbes et ont bien dialogué autour. Les parents peuvent admirer tous les jours l’exposition des peintures dans notre couloir. Concernant les réflexions des enfants, beaucoup se sont étonnés des symboles utilisés : la colombe, l’arc en ciel… Pour eux qui n’ont pas connu la guerre (même de loin), la paix signifie trouver un terrain d’entente après une dispute avec un camarade (Faire la paix). Ils ont trouvé les dessins très colorés et très gais ! Pour ne pas affaiblir leur attention, nous avons observé les dessins par paquets (6 à la fois). Un peu tous les jours et j’affichais les dessins, et nous les observions au fur et à mesure. Parents et enfants ont donc vu l’exposition s’agrandir quotidiennement.

Beaucoup se sont posé la question suivante : « Pourquoi il y a des lettres à côté qui ne veulent rien dire ? ». Je leur ai expliqué la différence entre nos deux alphabets, et ce que signifiait « мир – mir » en russe, ils étaient très attentifs !  La maman de Thelma est intervenue en classe pour parler de la Russie et situer Blagovechtchensk sur la carte du monde. Là aussi c’était un moment très intéressant ! », – raconte Estelle Ginisty.

Toutes ces discussions ont emmené les petits français à s’exprimer artistiquement à leur tour. Comment voient-ils la paix ? Ils ont dessiné les enfants qui jouent, le soleil qui brille, les petits oiseaux et papillons qui volent, beaucoup de petits cœurs et bien sur des arcs-en ciel ! Ce qui est notable, c’est qu’avec leur maîtresse, ils ont choisi les mêmes fonds pour tous les dessins car pour être en paix, il faut avoir, ou construire, un terrain d’entente. Les contours sont faits à partir de différents alphabets car parler une langue différente ne devrait pas empêcher de construire ensemble une entente pacifique.

Ces dessins sont en route pour la Russie. Ils vont faire presque 10 000 kilomètres pour faire sensation dans l’école maternelle 28 de Blagovechtchensk, y enthousiasmer tout le monde – enfants, parents, enseignants, personnel – et leur inspirer a d’autres voyages imaginaires mais fascinants dans ce monde multiculturel qui nous enrichissent tellement tous, enfants ou adultes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :