Quand les pierres nous racontent l’Histoire…

Edito par Olga Kukharenko:

decembre 2018Nos chers lecteurs,

Ce numéro de décembre 2018 vous parvient au moment où l’irrésistible magie de neige offre à nos villes et villages une aura particulière. Couverts d’un manteau blanc, ils nous portent à rêver des merveilles que nous attendons toujours la veille du Noël et du Nouvel An.

Et nous, faisons un improbable voyage préparé par nos correspondants. Partons chez eux, vers les endroits chers à leurs cœurs. Entrouvrons quelques pages « du grand livre de l’humanité » que Victor Hugo appelait l’architecture. Simples habitats ou monuments, ces témoins de l’histoire nous font découvrir des génies du passé, des messages laissés par nos ancêtres. L’architecture crée l’image de chaque nation, et les hommes, inspirés par l’amour de leur patrimoine national, la perpétuent dans le temps.

Dans ce numéro consacré à l’architecture, nous donnons la parole à Adam, un jeune élève algérien parlant d’une mosquée dans son village ; à Gleb, un élève bélarusse installé en France partageant sa découverte de la région Franche-Comté ; à Marija une chercheuse serbe présentant l’exposition de l’architecture socialiste yougoslave exposée à New-York ; à Philippe, un réalisateur ayant filmé la gare de Vladivostok ; à Yana, dramaturge et enseignante, exposant ses recherches sur les toutes premières constructions en bois et en pierre à Blagovechtchensk ; à Svetlana, enseignante, soulevant le problème de la sauvegarde des cimetières et des tombeaux militaires russes en France ; Daria, jeune artiste, vous emmenant dans la belle région d’Ardèche en France, Yu Kexin, étudiante, nous faisant découvrir le Temple de Confucius à Nanjing… Et moi, je vous parlerai des gares de Russie, les plus insolites et les plus belles sans pouvoir pour autant en faire une présentation complète.

Et surtout, regardez la une de la couverture ! Ce n’est ni Paris, ni Saint-Pétersbourg, c’est une des plus belles façades de ma ville de Blagovechtchensk. C’est l’ancien Maison du commerce « Chourine et Co » construite à la fin du XIX siècle, devenue aujourd’hui – le centre d’éducation culturelle pour les enfants.

Bonne lecture, chers lecteurs !

Bonne Année 2019 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :