Hommage à l’art poétique de Baudelaire

2793_i1458121663826C’est dans le cadre de la 5e semaine de la littérature étrangère que le concours de la maitrise déclamative a eu lieu le 15 mars dans l’Université pédagogique de Blagovechtchensk. Ce bel évènement a été consacré au 195 anniversaire du grand poète français Charles Baudelaire. Il a réuni des écoliers et des étudiants, des lycéens et des collégiens et voire des élèves-officiers africains des 10 établissements d’enseignement de Blagovechtchensk !

Presque cinquante participants ont pu présenter leur vision de la poésie de Charles Baudelaire et les particularités de son œuvre symbolique. Ils ont réussi à plonger les spectateurs dans la magnifique atmosphère de sa poésie mélodieuse.  Leurs récitations émouvantes et pleines d’expression sentimentale entrainaient le publique dans le monde imaginaire du poète. Ils ont pu ressentir profondément l’âme sensible du poète, ses amours mystiques et ses tourments internes. Ils ont transmis au publique la douceur mélodieuse, l’intensité des émotions, la richesse des images et les résonnances symboliques des œuvres du poète. Ils jouaient les rôles des personnages lyriques en se déguisant et ou en recourant à la magie de la musique classique qui accompagnaient les récitations des poèmes.  Et le publique, reconnaissant et bouleversé, applaudissait généreusement ! 

La poésie de Charles Baudelaire a été présentée en langue maternelle du poète grâce aux récitations d’une lycéenne et un grand groupe d’élèves-officiers de la Grande école militaire venus des pays africains francophones ! Ceci charmait et émouvait le publique. On a pu apprécier la version originale de la poésie qui est évidemment la plus belle et la plus précise. Certains élèves-officiers récitaient des poèmes en deux langues : russe et français, ce qui ne pouvait pas ne pas admirer. Quel effort pour apprendre par cœur du Baudelaire en langue étrangère, si compliquée qui est le russe ! Un grand nombre de participants ont récite les poèmes en russe.

Le programme a été très varié : des vers amers et tristes plein de souffrances dans « Don Juan aux enfers », « Le Vampire », « Le mauvais moine », « Le tonneau de la haine », « Le possédé » ou « La mort des artistes », de l’amour et de la lumière dans « Le serpent qui danse» et « Le Balcon » consacrées a sa muse Jeanne Duval.

Le poème « Albatros » a été présenté plusieurs fois et en versions très variées : en français, en russe traduites par les différentes interprètes en russe, et voir en ukrainien !  « L’invitation au voyage » a été interprété en trois langues : anglais, français et russe.

Il y a eu même un poème composé par une élève de l’école inspirée par la vie et l’œuvre de Charles Baudelaire.

Le jury a eu beaucoup de mal de sélectionner les meilleures récitations. C’est pourquoi ils ont accordé des nominations très variées, tells que “Pour la maitrise déclamative”, “Pour l’artistisme”, « Pour la meilleure compréhension de Baudelaire », « Pour le lyrisme exceptionnel », « La meilleure récitation en langue étrangère », « Pour la meilleure création artistique », « Pour le meilleur début en langue étrangère », etc. Et bien sur il y a eu un Grand Pris ! Iki Fred Stiv, l’élève-officier de la Grande Ecole militaire a été baigné dans les applaudissements du publique et des cris « bravo » pour sa présentation très expressive de « L’étranger ». Il a bouleversé tout le monde par un petit spectacle en deux langues que ces quelques lignes sèches ne peuvent pas vous transmettre, nos chers lecteurs…

Le poète, aurait-il jamais pu s’attendre que ces vers retentissent sur les rives de l’Amour lointain ?

Préparé par Olga Kukharenko

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :