Parlez-vous la langue des jeunes ?

Фото1

par Egor Stepanov, assistant de russe a Montpellier en 2014-2015

On ne s’arrêtera jamais de mettre en place des projets pour créer des liens et des relations amicales entre la Russie et la France.

Une langue étrangère n’est pas toujours constituée de formules littéraires ; les mots et les expressions courantes ne sont pas seulement issues des citations des meilleurs représentants de la littérature nationale. Si, venu en France, vous voulez bien comprendre les Français, il est indispensable d’apprendre la langue parlée dans la rue. Au regard de cette nécessité, nous avons organisé un projet international entre des étudiants de l’école 12 et de l’Université Pédagogique de Blagovechtchensk (Russie), et ceux du Lycée Joffre de Montpellier (France). Le but principal de ce projet était d’enrichir le vocabulaire des étudiants à l’aide des expressions très utilisées parmi les jeunes des deux pays.

On a pris la décision que l’échange se ferait à l’aide de vidéos comportant quelques phrases d’un usage familier, et des petites scènes montrant l’emploi de telle ou telle phrase dans les situations quotidiennes. Les trois «mamans» contrôlaient le cours du projet à Blago : Anna Popovkina à l’école, Tatiana Novitskaya et Olga Plokhotnuk à l’Université Pédagogique, qui ont joué un rôle important en guidant les élèves sur la route de la recherche et de la création de petits films.

Фото3Le projet comprenait trois étapes : tout d’abord, les étudiants français ont reçu la vidéo faite par les Russes, contenant la question : –  Quels équivalents français utilisez-vous dans ces situations ? Après avoir vu la vidéo, les étudiants français ont fait une vidéo-réponse avec des équivalents français utilisés dans des situations semblables. En plus, ils ont ajouté leurs propres mots issus du langage familier français. A Blago, les étudiants russes ont reçu la réponse avec les équivalents français des mots russes, et essayaient à trouver les équivalents des mots français enregistrés dans la même vidéo, et ont fini par envoyer la réponse en France.

Ainsi, les étudiants ont enrichi leur vocabulaire par des mots et des expressions répandus dans la langue des adolescents des deux pays.

Les étudiants français ont commencé la réalisation du projet avec un grand intérêt, car il est toujours intéressant de participer à un échange avec les gens de l’autre bout du monde. Bien sûr cela ne s’est pas passé sans problèmes, vu que ce n’était pas toujours facile de trouver les équivalents pour certains mots, comme par exemple pour le mot russe : зачекиниться. La partie la plus intéressante pour les Français était la sélection des mots, car on a proposé énormément de variantes, mais à cause du manque de temps, on a été obligé de réduire leur choix et se concentrer sur cinq, maximum dix expressions avec un groupe. Le projet a pris un peu plus de temps que prévu, mais enfin, tout est bien qui finit bien, le projet a vu sa fin, tous les étudiants ont appris des mots et des expressions du langage familier et les ont bien retenus dans leur vocabulaire, surtout les jeunes Russes qui avaient plus d’enthousiasme et d’ardeur que les participants français.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :